Le blog de la ranulphette

P'tits bouts de n'importe quoi,n'importe quand, n'importe comment mais pas par n'importe quelle ranulphette.

27 avril 2007

Coiffeur d'oiseau

Eltsine est mort. L'enterrement a donné lieu à des caricatures plutôt pas mal. Genre il y a écrit "Mise en bière de Boris Eltsine", et tu as le cadavre dans son cercueil qui fait :"Eeeeh ben c'est pas de refus", ou "J'aurais préféré de la vodka". En tout cas, outre les puissants classiques , il ne fait aucun doute que ce seront pressés à la cérémonie les PDGs d'Absolute, Smirnoff, Jack Daniels et autres spiritueuxels personnages.

On peut m'expliquer l'intérêt d'un débat Royal-Bayrou avant le second tour ? Bayrou est out, en tout cas dans la course au second tour, alors pourquoi s'acharner à s'incruster ? Comme dirait Mr Sarkozy, est-ce que la troisième nation de la Coupe du Monde éxige de participer à la finale ? Qu'il entende rester dans le jeu politique, très bien, mais qu'il le fasse APRES la grande l'échéance. Ce qui est logique, c'est une confrontation entre ceux qui sont encore éligibles, pas une réunion de cassage de sucre sur le dos de l'ennemi commun. Heureusement, ce truc n'est pas encore fait. Les chaines nationales refusent de prêter le flanc à ces magouilles anti-démocratiques (et le temps de parole, dans tout ça ?), Canal dit oui, puis non et soit-disant que le PQR aurait subi des pressions de la part de l'UMP pour ne pas relayer ce débat. Enfin c'est ce qu'avance Mme Royal. A mon avis, c'est plutôt tsenteha et compagnie, mais bon. J'aime assez quand la vie politique française se marocanise.

Les urbanistes de Fes-la-Moche sont les gens les plus dénués de bon gout que j'ai jamais vu. Pour décorer la grande avenue qu'ils viennent de construire (plutôt chouette, d'ailleurs) ils ont foutu deux fontaines dédjeulasses, imitation kitsch-Dubaien. L'une ressemble à un oursin doré et argenté. On ne pige pas trop ce que c'est, peut-être des antennes de radio ou chai pas. L'autre, c'est une espèce de phallus de pierre grise, au sommet duquel un monde en marbre noir roule sur lui-même. Je vois pas le rapport avec ma ville, mais bon.En tout cas c'est tout bonnement ridiculement affreux.

Ok, j'avais rien de spé à dire.

Bonne nuit, gens d'ici et d'ailleurs.

Edit1: que celui d'entre vous qui me lit de Niamey se manifeste !

Edit2: Tout fout le camp en Russie: Rostropovitch est mort, ce qui fait que le seul violoncelliste russe, et même tout court que je connais git maintenant six pieds sous terre.

Edit3: Et en Pologne, ça ne va guère mieux: les deux sinistres frangins au pouvoir font des crasses à un père de la démocratie .

Edit 4 :Harry un ami qui veut du bien à Mr C:

1 Google Google societes secretes port de la barbe

Gazouillé par ranulphine à 00:21 - Trucs zémachins - 11 blabla(s) de lecteurs - Permafrost [#]

Machins dits par vous(ou moi)

    Sarkozyste?

    Moi ce que je trouve clairement anti démocratique, c'est que l'UMP (dont on connait les connivences avec un certain nombre de médias et surtout son archi emprise sur le CSA)empêche un tel débat qui est, il me semble tout à fait légitime: c'est de la mauvaise foi que de nier que le second tour va se jouer dans le report des voix centristes à gauche ou à droite, un tel débat me semble donc suceptible de clarifier les positions des uns et des autres, il s'inscrit dans une logique de rassemblement, logique qui a toujours présidé au second tour. De toute façon, qu'il y ait calcul politicien ou non (et il y en a c'est sur des deux cotés, ou des trois devrais-je dire!) il me semble normal qu'un leader politique du second tour puisse débattre avec bon lui semble et c'est particulièrement consternant de voir l'omniscience du candidat Sarkozy, ça n'augure rien de bon quant à son exercice du pouvoir.
    nb: Sarkozy fait peur. Déjà parce qu'il incarne une politique de brutalité (visible à ses dérives quasi lepenistes et à ses connivences avec le FN : eugénisme! S'il fait 31 pr cents, c'est au détriment du FN (11 pr cents) si ca c pas clair!). L'argumentaire de Bayrou à son sujet (cf deux articles avant) est pour moi pertinent: il critique la vision profonde qu'a Sarkozy des institutions: à savoir un Sarkozy omniscient, "concentrant le pouvoir comme jamais sous la Vème", un Sarkozy qui sait tout sur tout. Il ne propose même pas un soi disant ultra libéralisme, qui pourrait attirer les capitaux étrangers, revitaliser, redynamiser l'investissement, il propose ni plus ni moins de diminuer les impots des plus riches et de renforcer une société du capital héréditaire! Enfin n'oublions pas (et ça on a tendance à un peu trop l'oublier) que Sarkozy pour l'instant renie son propre bilan: celà fait 5 ans qu'il dirige les ministères les plus sensibles (finance, intérieur), donc 5 ans qu'il applique la Sarkozy politique, 5 ans qu'il est en quelque sorte directement un des responsables de la politique gouvernementale et donc de la "crise" actuelle... de qui se moque-t-on ?

    Aurait déclaré Ali ,le 27 avril 2007 à 12:15 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • Méchant loup ...

    Tes allégations de pressions de la part de l'UMP contre la tenue de ce débat sont loin d'être fondées, et ressembleraient plus à de la diffamation qu'à de réelles accusations, certainement empruntée aux récentes déclarations de Madame Royal et/ou de Mr Bayrou. J'aimerais te rappeler que le directeur général délégué de Canal+ a clairement démenti les rumeurs de pressions, de même que le président du SPQR.Il n'est donc pas- du moins pas encore- clairement établi que quiconque de l'UMP ait empêché délibérément ce débat. En outre, si je ne peux que reconnaitre les collusions entre Nicolas Sarkozy et une partie de la presse -et là encore, il convient de nuancer tes propos, car les Nouvel Obs et consorts sont rien moins que sarkozystes- j'avoue ne pas saisir ton propos sur le CSA. D'où tiens tu qu'il soit à la botte de l'UMP ? A moins que tu n'aies vent des copinages internes et dans ce cas tu es mieux renseigné que moi... Bref, n’attachons point d’importance à cette élucubration qui n’est que ridicule et venons en au coeur de la question à savoir la raison d'être de ce débat.
    Certes, les voix des électeurs centristes seront décisives pour le second tour. Néanmoins, Mr Bayrou a fait le choix de ne pas donner de directives officielles de vote. Un tel débat réunissant un seul des deux candidats, revient à clairement livrer son inclination. Mr Bayrou ferait bien mieux en déclarant explicitement qu'il enjoint à voter Royal, au lieu de se livrer à cette hypocrisie, qu'il n'hésite pas à aggraver de ses mesquines insinuations. Et puis excuse moi de te contredire, mais je ne vois vraiment pas l'objet d'une telle rencontre. Soit ils le font avant le premier tour, soit ils attendent les législatives, mais cet entre-deux tours n'a aucun sens, et n'aboutira qu'à fausser la donne.
    Enfin, je dois avouer que ta petite analyse du personnage de Mr Sarkozy est bien plate.C'est vraiment tomber dans la caricature la plus grossière que d'assimiler Nicolas Sarkozy à Le Pen et ses valeurs anti-démocratiques. En outre, elle est pleine de raccourcis. J'adore notamment la manière dont tu résumes sa politique économique: "diminuer les impots des plus riches et renforcer une société du capital héréditaire ". D'abord je trouve parfaitement normal de pouvoir transmettre son patrimoine à ses enfants, alors je ne vois pas où le bat blesse. De même, si tu parles de l'ISF, il est prouvé que cet impot, non content de faire fuire les Jhonny Halliday (ce qui n'est pas un mal) hors de France ,frappe aussi des Français, parfois modestes, dont l’immobilier a pris beaucoup de valeur en quelques années .Ensuite, il y a dans son programme -mais tu auras surement zappé ce passage- une volonté affirmée de dynamiser le tissu des PME/PMI et d'attirer des capitaux étrangers. Bien sûr cela passera par une réforme structurelle du droit du travail, et c'est bien celà qui effraie, et peut-être là aussi que s'exprimera le plus son côté néo-libéral.
    Enfin, n'oublions pas non plus, et malgrès les pinaillage politiciens, que le gouvernement sous lequel travaillait Mr Sarkozy peut se targuer d'avoir fait baisser le chômage d'au moins 0,6 points, ce qui, compte tenue de la législation totalement archaïque en matière d'emploi, n'est pas loin d'être une sacrée performance
    Quant à la crise sociale, je tiens à te rappeler ce que tu sembles avoir oublié, à savoir que la gauche aussi était au gouvernement il y a 5 ans, et que la situation n'était pas meilleure que maintenant. De plus, dire que Sarkozy avait la direction de tout l'éxécutif est éxagéré.
    Mais je crois que Mme Royal a ta préférence, et qu'il est inutile d'essayer de te faire reconsidérer tes positions, même pas pour jeter un regard objectif sur les choses...

    Aurait déclaré Mimi ,le 27 avril 2007 à 19:50 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • Pas Royaliste, juste consterné

    En ce qui concerne le CSA, peut être tu ne le sais pas (c'est pas dramatique) mais l'écrasante majorité de ses membres ont été nommés par la droite ces 5 dernières années, tout comme la gauche l'a fait avant, il n'empêche qu'en l'occurence, je pense que tu ne me contredira pas si je dis que Sarkozy a certainement plus de connivences avec des hommes de droite que Royal.
    De façon générale, de nombreux journalistes (notamment marianne, le nouvel obs) et c'est authentique se sont plaints de pressions réelles. Je ne dis pas que c'est sur à cent pr cent, ou qu'il s'agissait explicitement de pressions, mais tu ne peux nier que ça fait beaucoup de coincidences. J'imagine que tu te douteS bien que Sarkozy est assez fin pour pouvoir exercer ses pressions sans braquer une mitraillette sur la tempe des journalistes. Il y a une pression, je crois, insidieuse. Les allégations sont multiples qui abondent dans ce sens.
    Parlons de faits concrets alors. Les pédophiles, violeurs, menteurs, voleurs sont génétiquement programmés? Dans ce cas, les riches le sont aussi, sans oublier les pauvres, les maghrébins pauvres... Un peu de sérieux, scientifiquement ses propos sont profonds de débilité.
    Pour revenir aux "élucubrations", pas si ridicules que ça.
    De toute façon, même si mes "élucubrations" restaient à l'état d'hypothèses, ce qu'elles demeurent, il est quand même incroyable qu'un débat suscite de façon automatique la réaction épidermique de Sarkozy. A la limite, ce débat n'est pas au gout de Mr Sarkozy.. et alors? De quoi a-t-il peur? Je suis désolé mais toute démarche qui procède du débat me semble bien plus constructive, transparente et cohérente à un projet politique que s'il y avait magouilles politiciennes. C'est pour ça que pour moi ce débat est bien évidemment parfaitement légitime.
    Tu te targues d'une soi disante objectivité, mais tu es aussi sarkozyste que les sarkozystes. Tu critiques la tenue d'un débat au nom de raisons très faibles (ils auraient pu le faire avant, ils pourront le faire après!), et tu devrais faire preuve de plus de retenue: tu oublies que tout le fracas qui a entouré la tenue de ce débat n'est ni plus ni moins (et des deux côtés) un fracas purement politicien. Comprends donc que je m'offusque de te voir prendre part de façon si véhémente pour un quelque chose d'aussi abscon, qui plus est légitime, au plus inutile... et alors???
    En ce qui concerne le programme de Sarkozy je vois que tu as continué de QUASI zapper le fond de la pensée de Bayrou (du moins ce que j'en ai écouté) à savoir qu'il critique toute la vision qu'a Sarkozy des institutions. Qu'il ait raison ou tord il n'empeche que contrairement à ce que tu as pu dire, son argumentaire n'est pas faible, c'est pas de la belle réaction épidermiquo-populiste à la Sarkozy (tu caricatures, laisse moi caricaturer) il a tout simplement noté avec force sa différence fondamentale avec Sarkozy (fondamentale, fondements, institutions, cf autres post pas envie de me répéter). Là aussi, il a p e tord, mais on peut pas balayer ça d'un coup, c'est pas aussi simple.
    En ce qui concerne le programme économique de Sarkozy, il y a un qqch qui me gêne vraiment: c'est la schizophrénie de son programme. Un programme coûteux qui a des allures ultra libérales (des allures je dis). Au moins Ségolène a un programme éco de gauche, c'est clair. Dans celui de Sarkozy il y a du social (c'est bien) mais le changement strucutural (beaucoup d'économistes le disent), on ne le voit pas trop. C'est du libéral sans ce qui est censé redynamiser dans le libéral. Des mesures qui vont profiter aux riches mais sans relancer la machine pour autant, parce que mineures, éparpillées. Non, Sarkozy n'est pas le Tatcher français, à mon avis. Il est loin d'avoir décomplexé la droite française. C'est, encore une fois à mon avis, une grosse illusion. Il y a des "allures de". Redynamiser les PME PMI, je te ferais remarquer que la première à avoir parlé de PME (c'est une certitude) c'est Ségolène Royal avec son idée de moduler les aides faramineuses aux entreprises, mieux les gérer (soi dite en passant une idée que je trouve assez logique).
    Ségolène Royal n'a jamais été aux finances ou à l'intérieur. Faut être de bonne foi 2 secondes. Sarkozy s'il n'est pas le seul responsable de ce qui s'est passé est quand même un des responsables et pas des moindres. La rupture en 5 ans, on ne la pas vue. N'oublie pas que les statisticiens du chomage sont en grêve contre les résultats qui viennent d'être publiés. Et franchement, à moins que toute la campagne se soit trompée de thématique, je crois qu'il est pas sérieux de dire que ce gouv a su lutter efficacement contre le chômage.
    Enfin je tiens à dire que je ne suis pas Royaliste. Je pense qu'elle na pas su vendre sa démocratie participative. C'aurait pu être une brillante idée si elle avait su montrer que c'est un système très articulé qui vise une conception innovante de la politique, au final on a l'impression que ce n'est qu'un truc de démaguo quasi dénué d'intérêt (c'est mon avis). Entre deux maux on choisi le moindre...

    Aurait déclaré Ali Aouad ,le 27 avril 2007 à 22:02 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • Même moi, je suis fatigué...

    de réfléchir sur les arguments, arrières pensées, stratégies, tactiques, politiques, idéologies, sarcasmes, invectives, fausses pudeurs, trahisons, ralliements, sondages, partis, entourages, analyses, opinions, .....

    et pourtant je suis tombé dedans quand j'étais petit !

    Mais vos échanges sont intéressants, et présentent assez bien les termes du débat. Pas facile, hein ?, de choisir (quelques soient les termes du choix). Continuez à vous écharper ! -en restant correct- cela me rajeunit !

    Aurait déclaré Mr C ,le 27 avril 2007 à 23:34 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • Camera woman

    Rachid Ahrab , bien que nommé par Debré, est quand même estampillé à gauche non ? Enfin tu as raison, je crois qu’ils sont actuellement bien 8 issus de la droite. Sur neuf, ça commence à faire beaucoup. Mais cette « gendarmerie du PAF », quand bien même elle serait une milice à la solde de l’UMP, n’a pas subitement inventé cette règle : les candidats ont droit à l’égalité des temps de parole .Ce débat pose d’abord un vice de procédure, dans le sens où Mr Sarkozy serait désavantagé à ce niveau là . Ca peut sembler un détail, mais il a son importance. De toute façon, ce débat . Quant à ces prétendues pressions, je ne sais pas si tu lis le Nouvel Obs, mais leur ligne éditoriale ne semble pas en pâtir. Régulièrement depuis le début de cette campagne ils titrent : « Comment elle peut gagner », « Et si c’était elle ? » et autres perle de finesse. Leur partialité est criante, je ne vois pas ce qu’ils pourraient dire de plus contre son adversaire .Quant à ce portrait du candidat Sarkozy par Michel Onfray, ou plutôt devrais-je dire ce pamphlet, ce brûlot ,encore une pierre apporté à l’œuvre de diabolisation entreprise par le staff Royal. Certes, Mr Sarkozy, grâce à son amitié avec Arnaud Lagardère, et d’autres patrons de presse, possède un avantage certain pour sa couverture médiatique, et cela a certainement joué dans sa campagne du premier tour, mais désormais cet avantage n’est plus si évident. Tous deux sont sur un même pied d’égalité. Et encore une fois, je n’aime pas ta façon manichéenne de présenter les candidats : Madame Royal, ou ses éminences grises, doivent pratiquer le clientélisme aussi bien que l’UMP. Comme tu le dis, c’est le jeu politique qui veut ça, et nous serions bien naïfs de croire que tout est blanc ou noir.
    Enfin, comme tu le dis, je ne pense pas que ni l’un ni l’autre nous ne soyons assez introduits dans le milieu pour pouvoir émettre sur le sujet quoi que ce soit de plus que des spéculations .
    Mais revenons en toujours à ce débat, dont tes arguments pour le défendre ne me convainquent toujours pas. Avant tout, je sais que tu aimes bien ce mot Ali, mais en l’occurrence je ne pense pas qu’ « épidermique » soit le terme qui convienne pour décrire la réaction de Mr Sarkozy envers ce débat. Il a simplement exprimé sa désapprobation devant ce qui n’était à ses yeux qu’une initiative qui mettrait de la confusion dans le jeu politique. Il a clairement fait comprendre qu’il ne souhaitait pas prendre part à un débat avec Mr Bayrou, car il estime – à mon avis justement- que ce dernier n’a rien à faire dans la campagne pour le second tour. Il n’a en aucun cas condamné le débat entre la candidate socialiste et le candidat centriste, mais a simplement, comme il est en droit de le faire, souhaité voir respectée cette fameuse règle du temps de parole. Donc tu vois, Sarkozy leur donne sa bénédiction, tant qu’ils restent dans les limites des us démocratiques.
    Mes raisons ne sont pas faibles, elles procèdent de la simple logique. Il faut respecter le choix du suffrage universel, et il a désigné Madame Royal et Mr Sarkozy. Quoi qu’il en soit, Mr Bayrou est hors course pour ce mandat présidentiel-ci. Pourquoi, alors, souhaite t’il continuer d’apparaître là où il n’a plus sa place ? Tu appelles à la transparence, mais ce débat est la matérialisation de la langue de bois, car ce qu’il faut y lire, c’est un appel à voter Madame Royal, ce qui me conviendrait parfaitement si c’était dit directement.
    Encore une fois, ce n’est pas Mr Bayrou ou sa « pensée » que je critique ici. Il n’y a pas lieu de le faire maintenant, car comme je le répèterai pour la énième fois, mais apparament ce n’est pas bien clair, ce n’est plus cela qui est d’actualité. Il semble que Mr Bayrou pense que ni Mme Royal ne soit une bonne présidente, à cause de son programme, ni Mr Sarkozy, à cause de sa personnalité. Ces deux critiques ne sont absolument pas équivalentes ! Celle adressée à Ségolène Royal est, à mon sens, bien plus cinglante, car elle met en lumière les déficiences de son programme, et par là même de son incapacité à assumer les plus hautes fonctions.Pour en revenir au débat qui nous occupe, ce n’est pas la confrontation en elle même qui me chiffonne, c’est plutôt cet espèce de procès de Moscou que l’on fait à Sarkozy, ces accusations de racisme-infondées, allons il est fils d’immigré Hongrois !-, toutes ces choses qui font singulièrement perdre de la qualité à une discussion qui n’aurait jamais du en perdre.
    Quant à un changement des institutions sous Sarkozy (excuse moi, je passe du coq à l’âne), la Vème république est précisément connue pour être un régime caractérisé par une forte concentration des pouvoirs présidentiels. Alors bien sûr, peut-être Bayrou se sentait il les épaules trop étroites pour le costume, mais de là à accuser Sarkozy de Bonapartisme, je crois que c’est un peu fort…
    Enfin, ce programme éco-gauche royaliste n’a pas toujours été aussi clair. Aurais tu oublié qu’au début de sa campagne, elle faisait du pied à Blair et à son système libéral ? C’est bien vite passé à la trappe, mais je ne crois pas qu’elle ait si vite rangé ses convictions au placard.
    Comment « décomplexer la droite » dans une société ou « libéral » est une insulte ? Où le travail n’est plus une des valeurs fondatrice ?Ou la méritocratie s’est complètement pervertie ? Ca ne peut pas se faire en 5 ans, ni même en 10. Laisse lui avoir les moyens de ses politiques, et après tu pourras dresser un vrai bilan. Quant à tes références économiques ce n’est pas qu’elles ne valent rien, mais presque, sachant que niveau analyse de programme économique, l’on trouve tout ce que l’on veut. Tu as des gens qui te disent que les réformes de Sarkozy créent de l’emploi, d’autres que celles de Ségolène menacent l’emploi, enfin tout et son contraire.
    Je ne sais pas si je suis Sarkozyste, mais je n’aime pas les faux procès qu’on lui fait, et à mon sens , la gauche n’est pas étrangère à ces manipulations de l’opinion publique.

    Aurait déclaré Mimi ,le 28 avril 2007 à 00:58 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • moi j'ose même plus laicer de com... c'est trop..."...." pour moi! ali/mimi... continuez c'est passionant!

    Aurait déclaré zinou/soubi ,le 28 avril 2007 à 01:48 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • no coment!!

    toujours aussi impressionné!!! ça me rappelle "les débats" organisé en ECJS ou les "seuls" participants
    sont toujours ali et mimi...
    sinn je n'ai pas d'avis à donner sur la question
    la politique et moi ca fait 50000
    comme dirait warit...

    Aurait déclaré zima ,le 28 avril 2007 à 14:41 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • Bizarrement pour une fois Ali je n'ai strictement rien à rédire, j'aurais même tout dit pareil...

    Moi cette campagne (bien que médiocre) me fascine... Bayrou tout particulièrement, je ne le trouve pas foncièrement intelligent, et je cherche toujours son programme (plus trop nécessaire puisque comme le dit nicolas il n'yaura que deux bulletins le 6 mai). Malgré celà, il a réussi quelque chose de brillant. L'election tourne autour de lui.

    Bon Ségo a été un peu directe, quand on y pense, elle avait pas tellement le choix... Je suis pas spécialement portée sur la dame parce que pour une première présidente j'en aurais voulu une avec plus de couilles (Vous n'avez pas le monopole des couilles messieurs :]), mais bon entre la peste et le rhume des foins... Franchement.

    C'est quelqu'un d'extrême(non pas droite, quoique?) et quelqu'un d'extrêmement intelligent, pédagogue, (il me fait penser à la dame qui m'a appris à lire).Quand j'écoute Nicolas Sarkozy parler j'ai l'impression d'insidieusement adhérer à ses propos. Il parle clairement, autant pour le beauf auvergnat que pour le PDG et son parachute, il dit pleins de chiffres pour impressioner le beauf alsacien et conforter les traders... Il est pour tous. Nicolas Sarkozy ne déléguera jamais, et c'est là le pire: Il veut tout faire partout et tout le temps. Déjà que la France est doté d'un pouvoir executif qui fait tiquer, ça pourrait très mal finir.

    Il est très intelligent mais il dérape constamment, sans arrêt.Je n'attaquerais pas sur le karcher le mouton dans la salle de bain et autres délicatesses, les pro trouveraient ça facile, c'est discutable, ce qui était facile c'est ce genre de raccourci poujadistes. enfin, passons
    C'est un feu follet qui a embrasé clichy et les autres.
    Et je n'aime pas ce déni, c'est très lâche (un défaut que je ne conaissais pas à NS). Il est ministre de l'intérieur depuis 4 ans. "Then what?"" Je suis le candidat du changement", avant c'était pourri à bas le gouvernement, quoi ministre, moi?non je ne me souviens pas.
    Sa petite amnésie est déplorable, Et la france va se faire manger par l'ambition de ce monsieur. Voilà ce que j'en dis.

    Et puis quand même François Hollande en première dame, ça a plus de gueule...

    Aurait déclaré Sarah ,le 29 avril 2007 à 14:34 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • Plus que le roi...

    Depuis presque cinq ans ,Bayrou joue les rebelles. Un virage à 180 degrés !.En effet, il est peut-être de bon de rappeler qu'en 1995,il soutenait Edouard Balladur, le Premier Ministre le plus conservateur de la Cinquième République...Mais aujourd'hui ,il dénonce le " système ". Voici l'image du député béarnais : celle d'un aimable homme du terroir qui sillonne l'Hexagone en tracteur ( en 95,Chirac tâtait le cul des vaches, on a vu le résultat...).Bref ,un mec gentil ,hors système ,pourfendeur des médias et qui s'oppose au " méchant " Sarkozy...Que cache cette stratégie déroutante ?.François Bayrou a compris que pour exister, il faut faire du bruit !.En outre, il pense-ce qui n’est pas nécessairement idiot- que les gens vont finir par se lasser d'un Sarkozy anxiogène et d'une Ségolène inaudible. Enfin bref, l’homme n’est pas si stupide. Qu’il veuille continuer à jouer un rôle d’importance dans la vie politique française, c’est son droit le plus strict. Mais là, il a raté le coche, et il refuse de l’admettre. Par ailleurs, son demi-échec a peut-être du bon, car comment aurait-il pu gouverner ? François Bayrou prend ses désirs pour des réalités- et accessoirement ses compatriotes pour des idiots- lorsqu'il affirme la main sur le cœur qu'il aurait une majorité de gouvernement! Combien y-a-t-il, dans l'Assemblée Nationale actuelle, de députés UDF qui ne doivent pas leur siège à l'UMP ?Que pèse l'UDF ? : 30 ?40 députés , à tout casser ?Et encore, parce que l'UMP le veut bien!
    Sinon, pour en revenir à ta vision du candidat Sarkozy, tu m’excuseras de n’y avoir pas vu autre chose qu’un jugement sur le style. On peut tout aussi bien ne pas aimer le ton moralisateur et infantilisant que prend Madame Royal pour s’adresser aux Français. Quand je l’écoute parler, elle me fait penser à ces bonnes sœurs qui disent ce n’est pas bien mon fils, vous direz dix ave maria. Mais je n’ai jamais fait part de ce qui n’est qu’un demi-jugement, puisqu’il exprime quelque chose de totalement subjectif. Ainsi en est il de ta description de Mr Sarkozy .« Il est pour tous », dis-tu . Tenir un discours libéral, surtout dans ce pays, ce n’est pas vraiment faire la cour à tout le monde, sauf peut-être aux patrons. Et puis franchement, on ne peut pas trouver plus j’essaie-de-plaire-à-tout-le-monde que Ségolène Royal avec ses discours consensuels et ses prises de position ridiculement convenues.
    Les dérapages de Nicolas Sarkozy ont eu le mérite de soulever des questions de fond, comme le problème des banlieues, et tout ce malaise social, le chômage qui ne date pas de son passage au gouvernement (En 95,Chirac toujours lui, a bien été élu sur « la fracture sociale ») .
    Tu crois vraiment que Royal ou Bayrou vont inviter tous les pauvres du monde a venir taper le carton en France ? Qu’ils ne vont pas virer les gens qui crament des voitures ? Qu’ils vont faire une société où le pauvre et le riche se côtoieraient sans animosité ni rancœur ? Allons, fondamentalement, ils sont tous les mêmes ,les africains et les arabes, ils les aiment bien mieux chez eux.
    Alors peut être la société française va-t-elle se faire manger par l'ambition de ce monsieur. Mais peut être aussi révèlera t-'elle ses meilleures composantes, au contact d’une nouveauté peut-être brutale. Au lieu de ces paroles lénifiantes et trompeuses, ce viagra qui l’aide à rester bien dure et raide… dans ses convictions bourgeoises.

    Aurait déclaré Mimi ,le 29 avril 2007 à 23:41 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • Il fait beau en andalousie

    Je ne sais pas ce aue tu en penses ñerieñ mais du fin fond de mon andalousie jai vu un debat tres interessant, courtois, avec, chose exceptionnelle des -certes ephemeres- pointes dhumour. Un debat de fond sur des idees, a travers lequel sont apparues et flagrantes les divergences¡?, parfois fortes et les convergences.
    Loin de la ridicule tragi comedie que certains predisaient, c etait transparent, spontane et chacun a ete parfaitement coherent avec ses convictions profondes. Bien que totalement desinforme jai oui dire que desormais SARKOZY etait ouvert au "dialogue" avec sarkozy pas au debat, on joue un peu sur les mots...
    PS: jai une image mentale, tres subjective mais je crois, dans le fin fond¡¿ tres revelatrice, Sarko le beauf-macro-liberal, le natio-mondia-mericanise.

    Aurait déclaré Ali Aouad ,le 30 avril 2007 à 14:37 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)
  • A Fes-la-Moche aussi

    Cher Ali, le soleil d'Andalousie t'aura sûrement aveuglé. Je préfère m'expliquer ainsi ce manque de clairvoyance .Ce débat a été un exercice de "politique spectacle", de connivence artificielle et de grimaces hypocrites, qui n'arriveront pas à masquer l'incompatibilité totale de deux projets de société opposés. Ce genre de rapprochements bricolés entre les socialistes et l'UDF n'est rien d'autre que de la malhonnêteté intellectuelle, et l'alliance Bayrou-Royal pas autre chose qu'un groupement d'intérêts crapuleux dans le but de transformer le second tour en référendum contre Sarkozy, à la manière de ce qui s'est fait en 2002.
    PS: C'est aussi révélateur, si mon image mentale de Ségolène est celle d'une gourde totalement coupée des réalités sociales ?

    Aurait déclaré Mimi ,le 30 avril 2007 à 14:55 précise, en pleine possession de ses moyens (blog certifié sous contrôle d'huissier)(quelqu'un me fera penser à virer cet huissier)

Trucs vachement interessants